Communication de l'association

Nouveau conseil scientifique pour les ASMV

Les revues scientifiques à l’exemple des Archives Suisses de Médecine Vétérinaire (ASMV) évoluent dans un environnement dynamique. Un conseil scientifique soutient la SVS dans le développement stratégique de la revue et contribue à renforcer la qualité des publications. Ce printemps, ce conseil siégeait pour la première fois dans sa nouvelle composition.

Les Archives Suisses de Médecine Vétérinaire jouissent d’une longue tradition. Les ASMV sont ni plus ni moins la plus ancienne revue scientifique de médecine vétérinaire au monde. Depuis 1816, elles publient des articles scientifiques, constituant dès lors un organe de perfectionnement important pour les vétérinaires suisses. Elles bénéficient d’une importante acceptation dans les milieux scientifiques, par-delà les frontières. Disponibles en accès libre, on peut en outre y publier sans taxe d’auteur. Une particularité supplémentaire en est l’impression des résumés en quatre langues.

Nouveaux membres

Par leur expertise, onze consœurs et confrères offrent leur soutien à la rédaction scientifique. Les membres de l’organe spécialisé sont des experts reconnus, travaillant dans les différentes disciplines de médecine vétérinaire pour lesquelles les ASMV admettent des publications. Les membres sont nommés pour deux ans et travaillent à titre honorifique. Le conseil scientifique est interdisciplinaire et se compose des experts suivants:

  • Dr Fabiane Buser (petits animaux, médecine interne)
  • Dr Judith Peter-Egli (porcs, suivi de troupeau)
  • Prof. Toni Fürst (chevaux, chirurgie)
  • Prof. Michael Hässig (ruminants, suivi de troupeau)
  • Prof. Regina Hofmann-Lehmann (médecine de laboratoire, formation)
  • Prof. Antonio Pozzi (petits animaux, chirurgie)
  • Dr Carla Rohrer Bley (radio-oncologie, éthique)
  • Dr Maja Rütten (pathologie, diagnostic de laboratoire)
  • Prof. Gertraud Schüpbach (épidémiologie, formation)
  • Prof. Roger Stephan (sécurité des denrées alimentaires, formation)
  • Prof. Patrik Zanolari (ruminants, médecine interne)

Tâches du conseil scientifique

Le conseil scientifique assiste la SVS de même que la rédaction des ASMV dans les questions spécifiques. Il soutient aussi activement la soumission de manuscrits pour la publication dans la revue spécialisée, dans le but de permettre aux lectrices et aux lecteurs de disposer d’une médecine solide et basée sur des preuves. L’objectif poursuivi est aussi d’accroître la notoriété, l’acceptation et le lectorat de la revue. Un plan pluriannuel devra être élaboré en étroite collaboration avec le secrétariat de la SVS et le rédacteur.
Par leur important réseau, les membres du conseil scientifique soutiennent le rédacteur scientifique lors du recrutement d’auteurs et d’experts reconnus. Le conseil scientifique veut intensifier la collaboration avec les sections spécialisées de la SVS, les domaines spécifiques EBVS et les universités, afin de permettre aux articles publiés dans les ASVM de qualifier pour les titres spécialisés nationaux et internationaux.

Avec le conseil scientifique, le rédacteur scientifique dispose d’experts indépendants pour toutes les questions tournant autour de la recherche en médecine vétérinaire, des publications scientifiques et des questionnements spécifiques. Le conseil scientifique peut par ailleurs encourager et soutenir de jeunes vétérinaires lors de leurs premiers pas dans la publication scientifique.

Rencontres régulières

Le conseil scientifique se réunit au moins une fois par an en plénum. Le 12 février dernier, les membres se rencontraient pour la première fois dans leur nouvelle composition au secrétariat de la SVS à Berne. Il y a identifié les défis des ASMV et défini les tâches du conseil scientifique.

À cette occasion, le rédacteur scientifique Hanspeter Steinmetz y a présenté le processus de peer-review et son application web, puis commenté les statistiques d’experts et de publications des dernières années. On y a analysé le processus de peer-review, dans le but de fournir aux auteurs des expertises de haute qualité et utiles. L’introduction du système de soumission en ligne et d’open access a entraîné une augmentation du nombre d’articles ASMV cités dans d’autres publications scientifiques et par conséquent une augmentation de l’importance des ASMV pour le perfectionnement vétérinaire (illustration 1). L’un des plus grands enjeux actuels est de pouvoir recruter suffisamment d’experts. En dépit du nombre croissant de manuscrits, on souhaiterait en disposer encore davantage. Une des forces des ASMV est, comparé à d’autres revues spécialisées, le délai de publication bref et la large assise au sein du corps vétérinaires. Cela dit, ce lectorat hétérogène, issu de toutes les disciplines, a pour corolaire qu’il est rare que les ASVM se voient soumettre des publications hautement spécialisées, au bénéfice de revues plus spécialisées.

Objectifs et défis

Une prochaine séance du conseil scientifique est prévue fin 2020. Les objectifs définis sont l’élaboration d’un système d’évaluation clair des manuscrits pour les expertises, une stratégie pour le travail de lobbying et l’acquisition de manuscrits supplémentaires, de même que le recrutement d’experts des facultés Vetsuisse. Par ailleurs, on veut étudier la possibilité, pour les membres de la SVS, d’obtenir des points de formation en répondant à des questions relatives aux articles scientifiques des ASMV.

Le rédacteur scientifique, Hanspeter Steinmetz, et le secrétariat de la SVS se réjouissent de poursuivre la collaboration constructive mise en place avec les membres du conseil scientifique et remercient ces personnes travaillant à titre honorifique pour leur engagement.

Dr med. vet. Hanspeter Steinmetz,
rédacteur scientifique ASMV

Le graphique représente la relation entre le nombre d’articles publiés dans les Archives Suisses de Médecine Vétérinaire cités dans d’autres revues scientifiques et le nombre d’articles total publiés dans les ASMV (moyenne sur 2 ans [rouge], sur 3 ans [vert] et sur 4 ans [bleu]). Les citations par article publié ont affiché une forte tendance à la hausse au cours des trois dernières années.
(SCImago, [n.d.] SJR – SCImago Journal & Country Rank [Portal]. Consulté le 10.08.2020, from http://www.scimagojr.com)