Espace membre

Vous n'êtes pas connecté

Journal Schweiz Arch Tierheilkd  
Verlag GST  
Heft Band 161, Heft 7,
juillet 2019
 
ISSN (print) 0036-7281  
ISSN (online) 1664-2848  
online seit 01 juillet 2019  
SAT archive search
Extended search

Nécrologie

In memoriam

Werner Sackmann, 1927–2019

Werner Sackmann, Dr méd. vét., est décédé le 27 avril 2019 à l’âge de 92 ans. Pendant des décennies, il a marqué la recherche sur l’histoire de la médecine vétérinaire en Suisse. Les travaux qui ont mené à la fondation de l’Association Suisse pour l’histoire de la médecine vétérinaire et à la constitution d’une bibliothèque spécialisée sont à mettre à son actif.

Après des études de médecine vétérinaire, il a été assistant en hygiène du lait à l’Institut de bactériologie vétérinaire de l’Université de Zurich. Sa thèse sur l’importance des épizooties chroniques pour l’industrie laitière lui a valu le premier prix de la faculté en 1953. Son travail a mis l’accent sur la présentation des méthodes de détection et de contrôle de l’avortement infectieux chez les bovins (maladie de Bang). Les résultats de sa thèse ont contribué de manière significative à l’éradication de cette maladie en Suisse. Après sa thèse et un stage à Stockholm, il a travaillé dans la recherche à Ciba puis à Ciba-Geigy. Il a maintenu des contacts scientifiques avec les personnalités de la microbiologie et les laboratoires de diagnostic, notamment lors des symposiums annuels du Service biologique de l’armée.

La retraite anticipée de Werner Sackmann lui a permis de se consacrer pleinement à la recherche en histoire des sciences, notamment en médecine vétérinaire. Ses publications sont essentiellement des ouvrages de référence, ce qui signifie qu’elles sont complètes, fiables et précieuses pour la recherche. L’analyse d’un ouvrage de référence de la médecine vétérinaire antique, la Mulomedicina Chironis, lui tenait particulièrement à cœur. Il a été l’auteur des rétrospectives historiques présentées à l’occasion des anniversaires des facultés vétérinaires de Berne et de Zurich. «Gifttiere und Tiermedizin in Antike und Gegenwart» (Animaux venimeux et médecine vétérinaire de l’antiquité à nos jours) a été sa dernière publication, la quatre-vingt-quatrième, parue en janvier 2018 dans les Archives Suisses de Médecine Vétérinaire.

Werner Sackmann a permis à de nombreux doctorants d’accéder à la littérature vétérinaire des siècles passés et les a accompagnés dans leur travail scientifique. Avec son décès, l’Association suisse pour l’histoire de la médecine vétérinaire et l’ensemble du corps vétérinaire suisse perdent un défenseur d’une grande sensibilité de la culture humaniste dans la profession vétérinaire.

Association Suisse pour l’Histoire de la Médecine Vétérinaire

 
TYPO3 Agentur