Espace membre

Vous n'êtes pas connecté

Journal Schweiz Arch Tierheilkd  
Verlag GST  
Heft Band 161, Heft 3,
mars 2019
 
ISSN (print) 0036-7281  
ISSN (online) 1664-2848  
online seit 04 mars 2019  
SAT archive search
Extended search

Vet-Info

Le projet pilote «PCE-VT» vise à ­renforcer la santé des porcs par la ­promotion du diagnostic troupeau

www.osav.admin.ch

porcines. Un diagnostic ciblé peut contribuer de façon décisive à les ­résoudre. À cette fin, le vétérinaire du troupeau1 choisit et examine des ­animaux manifestement malades, qui représentent le troupeau entier. Cela permet de déterminer la cause de la maladie dans le troupeau et de choisir un traitement adapté.

Le projet pilote «PCE-VT»

Depuis 2014 déjà, l’OSAV réalise un programme appelé «PathoPig» visant à déterminer la cause de problèmes de santé dans les troupeaux porcins. À ce titre, il soutient financièrement l’envoi de porcs à des instituts spécialisés de pathologie animale en vue de l’autopsie. Le programme se poursuivra en 2019 sous la même forme que les années précédentes (conditions générales: voir encadré). Cependant, dans certains cas, il peut être utile qu’un vétérinaire du troupeau ayant suivi une formation spéciale à cet effet ouvre les carcasses directement à la ferme et prélève des échantillons pour les envoyer à un laboratoire pour des analyses complémentaires. Ce ­prélèvement ciblé d’échantillons (PCE) par le vétérinaire du troupeau peut représenter un bon complément au diagnostic établi par les instituts de pathologie spécialisés, notamment

  • dans des cas simples ne nécessitant pas d’autopsie complète;
  • lorsque le transport des animaux à l’institut de pathologie n’est pas possible pour des raisons de logistique ou si sa durée serait trop longue.

Pour renforcer cette procédure de diagnostic, l’OSAV a lancé en janvier 2019 le projet pilote «prélèvement ciblé d’échantillons par le vétérinaire du troupeau» («PCE-VT»), qui se poursuivra probablement jusqu’en automne 2020.

Le déroulement du projet

Treize vétérinaires qui ont obtenu le certificat d’aptitudes «Suivi vétérinaire de troupeau intégré – prise ciblé d’échantillons PLUS (porc) SVS», après avoir suivi les cours de l’Association suisse pour la médecine porcine (ASMP), ont pu être recrutés pour ce projet pilote. Dans le cadre de cette formation, ils ont acquis des connaissances techniques spécifiques en prélèvement ciblé d’échantillons dans le cheptel porcin, en lancement des examens complémentaires sur des échantillons adéquats et en interprétation des résultats de laboratoire. Ces vétérinaires participant au projet pilote peuvent demander un soutien financier de l’OSAV pour le prélèvement ciblé d’échantillons dans les troupeaux porcins présentant des problèmes définis et pour l’analyse de ces échantillons au laboratoire (conditions générales: voir encadré). En contrepartie, ils consignent par écrit les résultats de leurs examens de troupeau, y compris les mesures et recommandations ainsi que l’effet des mesures prises dans le cheptel porcin, et mettent ces informations à la disposition de l’OSAV. À l’instar de PathoPig, les rapports de cas sont enregistrés dans une banque de données et évalués au niveau national, dans le respect de la protection des données. L’OSAV met l’analyse des résultats en version anonyme à la disposition de toutes les parties prenantes, en vue d’une surveillance nationale de la santé porcine.

Après avoir été anonymisés, les rapports de cas établis par les vétérinaires participant au projet pilote sont discutés lors de réunions de travail régulièrement organisées par les cliniques de médecine porcine de Berne et de Zurich, afin que ces vétérinaires puissent renforcer encore leur expertise.

La figure 1 présente le déroulement précis du projet.

Le projet pilote «PCE-VT» vise à promouvoir le suivi des troupeaux et le diagnostic dans le cheptel porcin, en augmentant, d’une part, l’expertise et la routine des vétérinaires en matière de diagnostic troupeau et en améliorant, d’autre part, l’offre des prestations diagnostiques dans les laboratoires suisses. Dans le cadre de l’évaluation du projet, il est prévu d’examiner si les cours suivis en vue d’obtenir le certificat d’aptitudes transmettent aux vétérinaires les compétences techniques nécessaires au PCE et si ce dernier contribue à un meilleur diagnostic et à une meilleure santé des troupeaux. L’évaluation se fait dans le cadre des réunions de travail et d’enquêtes menées auprès des vétérinaires, des détenteurs et des laboratoires participant au projet pilote.

PCE-VT: l’utilité pour les vétérinaires et les détenteurs de porcs

Les vétérinaires participant à ce projet peuvent offrir à leurs clients un suivi et un diagnostic troupeau à la fois fondés et avantageux, ce qui permet non seulement d’améliorer l’état de santé des animaux mais aussi d’optimiser et de réduire l’utilisation d’antibiotiques dans le cheptel porcin, conformément à la stratégie nationale de lutte contre la résistance aux antibiotiques (StAR).

Le projet pilote renforce l’expertise de ces vétérinaires en diagnostic et en suivi des troupeaux, non seulement en permettant d’augmenter leur routine en matière de PCE, mais aussi en leur offrant un accompagnement technique par des experts cliniciens et paracliniciens de la faculté Vetsuisse dans le cadre des réunions de travail. Entre ces réunions, les vétérinaires participant au projet pilote bénéficient d’un support continu via la hotline des cliniques de médecine porcine.

Grâce à une enquête et à une identification ciblée des besoins actuels en matière de diagnostic de laboratoire, le projet peut aussi contribuer à élargir et à mieux adapter aux besoins l’offre de diagnostics proposée par les laboratoires suisses.

En combinaison avec PathoPig, l’analyse régulière des données de la banque de données PCE fournit une bonne vue d’ensemble de l’état général de la santé de la population porcine suisse. Ainsi l’observation de tendances et de tableaux cliniques frappants permet de détecter de manière précoce de nouvelles maladies ou épizooties et de prendre les mesures nécessaires à temps.

Promotion du diagnostic troupeau

Le projet pilote «PCE-VT» a pour objectif de promouvoir plus encore le suivi et le diagnostic troupeau dans le cheptel porcin. En plus de l’autopsie dans des instituts de pathologie spécialisés («PathoPig»), les vétérinaires du troupeau choisis dans le cadre du projet pour réaliser le PCE sur l’exploitation disposent de deux méthodes subventionnées pour effectuer des diagnostics complémentaires de troupeau. Suivant la situation, ils peuvent décider s’il est plus utile de procéder à un PCE sur place ou d’envoyer l’animal entier à l’institut de pathologie.

Le rapport d’évaluation du projet pilote «PCE-VT» prévu pour l’automne 2020 montrera si et dans quelle mesure le PCE effectué dans les cheptels porcins par un vétérinaire du troupeau disposant des compétences requises contribue à promouvoir le diagnostic troupeau. Sur la base des résultats de l’évaluation, l’OSAV décidera de la poursuite ou de l’arrêt du projet «PCE-VT».

Informations complémentaires:

  • PCE-VT: www.osav.admin.ch > Animaux > Santé animale > Détection précoce > PCE-VT
  • PathoPig: www.osav.admin.ch > Animaux > Santé animale > Détection précoce > PathoPig
  • StAR: www.osav.admin.ch > Animaux > Médicaments vétérinaires > Antibiotiques > StAR

Suivi vétérinaire de troupeau intégré – prise ciblé d’échantillons PLUS (porc) SVS (en allemand): www.svsm.ch > Bildung > ITB > ITB - ZoE PLUS Schwein

Correspondance

Dr Christina Nathues, Dipl. ECVPH
Collaboratrice scientifique Détection précoce et ­surveillance de la santé animale
christina.nathues@blv.admin.ch

Daniela Hadorn Schneider, Dr méd. vét.
Responsable du secteur Détection précoce et ­surveillance de la santé animale
daniela.hadorn@blv.admin.ch

Département fédéral de l’intérieur DFI
Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV
Division Santé animale
Schwarzenburgstrasse 155
3003 Berne
www.osav.admin.ch

Figure 1: Déroulement du processus dans le cadre du projet «PCE-VT»

Conditions-cadre du projet «PCE-VT»

(qui s’appliquent aussi par analogie à «PathoPig»)

Public cible:

Toutes les exploitations porcines dont le cheptel présente au moins un des problèmes suivants:

  • taux élevé de maladie ou de mortalité;
  • symptômes inhabituels;
  • utilisation accrue d’antibiotiques;
  • problèmes récurrents de résistance au traitement d’origine inconnue.

Prise en charge des coûts:

  • L’OSAV couvre les frais de diagnostic par exploitation, par année et par problème de troupeau à hauteur de CHF 500.– au maximum pour une investigation; ces frais sont répartis comme suit pour la catégorie allant du porcelet allaitant au porc à l’engrais:
  • CHF 200.– pour un animal ouvert*
    (y c. frais des analyses de laboratoire)
  • CHF 400.– pour deux animaux ouverts
    (y c. frais des analyses de laboratoire)
  • CHF 500.– pour trois animaux ouverts
    (y c. frais des analyses de laboratoire)
  • En ce qui concerne les truies mères et les verrats,
    le montant maximal est de CHF 400.– par animal
    (y c. frais des analyses de laboratoire), mais au maximum CHF 500.– par examen.
  • Si le troupeau présente un autre problème de santé, il peut faire l’objet d’une deuxième investigation.
  • Des dérogations aux conditions précitées sont possibles avec l’accord préalable de l’OSAV.
  • Il est possible d’effectuer une investigation via PCE-VT et une investigation via PathoPig par problème de santé dans un troupeau; l’une n’excluant pas l’autre.


* Si possible, il est recommandé d’ouvrir deux ou trois animaux pour permettre une investigation complète du problème de santé du troupeau.

1 Le masculin générique est utilisé dans le présent article par souci de lisibilité.

 
TYPO3 Agentur