Espace membre

Vous n'êtes pas connecté

Journal Schweiz Arch Tierheilkd  
Verlag GST  
Heft Band 160, Heft 5,
mai 2018
 
ISSN (print) 0036-7281  
ISSN (online) 1664-2848  
online seit 02 mai 2018  
SAT archive search
Extended search

Vet-Info

Informations relatives à la banque de données sur les antibiotiques

Autres informations relatives au SI ABV:
www.blv.admin.ch/siabv

Au regard de l’augmentation de la résistance aux antibiotiques qui affecte le monde entier, le Conseil fédéral a décidé en 2015 de lancer une Stratégie nationale contre la résistance aux antibiotiques (StAR). L’un des projets développés dans ce cadre concerne la création d’une banque de données centrale sur les antibiotiques utilisés en médecine vétérinaire.

Les chiffres des ventes d’antibiotiques destinés à la médecine vétérinaire sont systématiquement enregistrés et analysés depuis 2006 (rapport Arch-Vet). Cependant, ces données ne permettent pas de tirer de conclusions sur la quantité d’antibiotiques utilisée pour chaque espèce animale, ni sur le motif ou la fréquence du traitement. Ce sont pourtant précisément ces facteurs qui revêtent une importance capitale dans le développement des résistances. Pour que la saisie de ceux-ci devienne possible, le Parlement a approuvé en mars 2016 la création d’un système d’information sur les antibiotiques en médecine vétérinaire (SI ABV). La Suisse s’inscrit ainsi dans la tendance européenne en matière de saisie électronique des données relatives aux antibiotiques. Les résultats obtenus doivent servir à améliorer la santé animale, notamment par des interventions ciblées.

La mise sur pied de la banque de données est déjà bien avancée. La SVS, les sections spécialisées et l’OSAV ont discuté à plusieurs reprises de la nature et du degré de précision des données qui devront être saisies par le vétérinaire qui prescrit des antibiotiques. Des solutions ont pu être trouvées afin de limiter le travail des vétérinaires tout en fournissant suffisamment d’informations pour permettre des analyses utiles.

Les données à saisir pour la thérapie de groupe par voie orale correspondent aux informations qui figurent aujourd’hui déjà dans le formulaire d’ordonnance officiel. Dans ce domaine, le SI ABV simplifiera les choses permettant d’effectuer des calculs automatiques et de générer des modèles (copies d’ordonnances). Pour la thérapie de groupe par voie non orale et le traitement d’un seul animal (de rente ou domestique), cela représentera un travail supplémentaire en dépit du nombre réduit de champs.

En collaboration avec la SVS et les sections spécialisées, deux variantes ont été élaborées pour la saisie et la transmission des données. Chaque cabinet vétérinaire décide ainsi de la variante qu’il souhaite utiliser, en tenant compte du type de prescription et des possibilités du logiciel qu’il utilise (interfaces).

Variante 1

Les données sont saisies directement dans le logiciel du cabinet et transmises, sous la forme définie, via l’interface au serveur du SI ABV. La responsabilité de réaliser cette interface incombe aux différents fabricants de logiciels destinés aux cabinets. La variante 1 n’est disponible que pour les prescriptions concernant le traitement d’un seul animal et la remise d’antibiotiques à titre de stock.

Variante 2

La saisie des données se fait dans l’application locale du SI ABV, avec optionnellement la possibilité d’y accéder directement depuis le logiciel du cabinet. À titre d’option, les données saisies dans l’application du SI ABV peuvent être mises à disposition du logiciel du cabinet via l’interface. La responsabilité de réaliser cette interface incombe aux différents fabricants de logiciels destinés aux cabinets.

Toutes les prescriptions peuvent aussi être introduites directement dans l’application du SI ABV, sans passer par le logiciel du cabinet, quel qu’il soit.

Cette variante est contraignante pour les antibiotiques prescrits dans le cadre des thérapies de groupe, mais peut aussi être utilisée pour des saisies concernant le traitement d’un seul animal et la remise à titre de stocks.

Un cabinet doit par exemple utiliser la variante 2 pour les thérapies de groupe, mais peut cependant saisir avec la variante 1 le traitement d’un seul animal et la remise à titre de stocks. Dès le début de l’année 2019, les données relatives à la prescription des thérapies de groupe devront obligatoirement être saisies dans l’application locale du SI ABV. La saisie et la transmission des données relatives aux traitements d’un seul animal et la remise à titre de stocks ne seront contraignantes que plus tard durant l’année 2019.

À partir de juillet 2018, les vétérinaires pourront découvrir la variante 2 de saisie, dans une exploitation pilote. Plus d’informations sur la participation au projet pilote seront transmises par la suite.

La correspondance doit être adressée au

Département fédéral de l’intérieur DFI
Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV
Division Santé animale, secteur Médicaments vétérinaires, antibiotiques Projet SI ABV
Schwarzenburgstrasse 155
3003 Berne, Suisse
isabv@blv.admin.ch

Variante de saisie 1 pour les formulaires de prescription pour le traitement d’un seul animal et la remise à titre de stocks.
Variante de saisie 2 pour les formulaires de prescription de thérapie de groupe par voie orale/non orale, de traitement d’un seul animal et la remise à titre de stocks.
 
TYPO3 Agentur